Village d’enfants SOS de chaque est un endroit que les enfants peuvent appeler à la maison : les enfants vivent dans le cadre de leur propre culture et de la religion , dans un lieu où leurs besoins en nourriture , la santé , le logement et l’éducation soient respectés . La mère SOS est essentiel à la vie des enfants dans nos villages SOS .

Elle fournit des soins constants , l’amour et le soutien de cinq à dix enfants. Ces femmes , recrutés sur place et formés intensivement , offrent aux enfants plus d’un endroit pour vivre , ils fournissent une famille.

SOS Villages d’Enfants garde familles ensemble à travers nos programmes de renforcement familiales , qui aident les parents et leurs communautés à protéger et à prendre soin de leurs enfants. Formation des compétences et de développement de la communauté d’aide de travail des parents à devenir autonomes et à prévenir l’abandon des enfants .

SOS Villages d’Enfants offre d’autres programmes qui soutiennent les familles et les enfants dans le besoin. Et pendant les situations d’urgence mondiales , nous appuyons les plus touchés . Grâce à SOS Villages d’Enfants , les enfants qui étaient seuls et abandonnés , ou qui risquent de perdre leur famille , ont la possibilité de grandir en toute sécurité et à devenir autonomes , de meilleurs citoyens et de meilleurs parents . Cela conduit à un changement social positif, durable.

PRISE EN CHARGE ALTERNATIVE

Le Programme Famille SOS est mis en œuvre au sein du Village d’Enfants SOS pour les enfants ayant perdu la prise en charge parentale et qui n’ont ni tuteur ni parent éloigné pour s’occuper d’eux. Avec le concept de Village d’Enfants SOS, notre organisation a ouvert en 1949 la voie à la prise en charge de type familial à long terme des enfants orphelins et abandonnés. Ce concept repose sur quatre principes : la mère SOS, les frères et sœurs, la maison et le village.

L’admission d’un enfant dans le programme Familles SOS est exempte de toute participation financière. L’enfant qui a perdu la prise en charge parentale et qui n’a personne dans la communauté pour le prendre en charge trouvera grâce à la prise en charge alternative : une nouvelle mère, de nouveaux frères et sœurs, une nouvelle maison et une nouvelle communauté. Pour pouvoir être admis au Programme Familles SOS il faut :

  • Être âgé de 0 à 8 ans, sauf cas de fratrie (des exceptions sont faites pour les enfants plus âgés provenant d’une même fratrie).
  • Être orphelin complet (père et mère décédés) ou Semi-orphelin (un parent décédé et l’autre incapable de prendre en charge l’enfant).
  • Être un cas social (enfants privés de la prise en charge parentale pour diverses raisons).
  • Être un Enfant abandonné (enfant sans référence familiale).
  • Ëtre un Enfant victime d’exclusions socioculturelles (us, coutumes, croyances).

PROGRAMME DE RENFORCEMENT DE LA FAMILLE

Le  Programme de Renforcement de la Famille permet aux enfants qui risquent de perdre la prise en charge de leur famille biologique de continuer à grandir au sein d’un environnement familial favorable à leur développement. De manière spécifique, dans nos communautés d’intervention nous ciblons :

  • Les enfants orphelins complets (ayant les deux parents décédés), enfants pères de famille (ayant les deux parents décédés, s’occupant de leurs frères et sœurs se trouvant encore en formation, en classe de primaire ou secondaire),
  • Les enfants orphelins partiels (le second parent vivant étant indigent),
  • Les enfants dont l’un des parents souffre d’une maladie chronique (le second parent s’il n’est pas malade, est indigent),
  • Les enfants souffrant d’une maltraitance physique, psychologique ou morale,
  • Les     adultes vivant en situation difficile et ayant à charge un enfant orphelin et vulnérable sélectionné par le programme.

Que faisons-nous ? Il s’agit pour nous de :

  • Nous nous assurons que les enfants ont accès aux services essentiels (ex. éducation, nutrition, soutien juridique, médical et psychosocial)
  • Nous aidons les familles à développer leur capacité à protéger et à prendre en charge leurs enfants (ex. développement des compétences en matière de prise en charge de l’enfant, de santé parentale, de planification du futur, de ressources financières et matérielles).
  • Nous renforçons les systèmes de soutien aux enfants vulnérables et à leurs familles au sein de leur communauté. Pendant la mise en œuvre de programmes, des partenariats avec des organisations/ structures à base communautaires sont établis pour atteindre des objectifs communs. Une planification, un suivi rigoureux et une évaluation continue sont menées de façon à rendre les programmes pertinents et efficaces pour une sortie avec succès des familles participantes et de nos communautés d’intervention au bout de 3 à 5 ans.

Gestion des jeunes :

Les jeunes développent les  attitudes, le comportement, l’assurance et les compétences nécessaires pour prendre en main leur propre avenir et devenir des membres épanouis et actifs de la société. Les enfants que nous encadrons vont à l’école ou apprennent un métier et sont graduellement préparés à l’autonomie qui en principe intervient vers l’âge de 23 ans quand le jeune a un premier emploi, une activité génératrice de revenus ou une formation viable qui lui permettra d’avoir un emploi décent.

« Statistique  de nos jeunes autonomes »

Il est important de rappeler que l’admission au programme Familles d’Origine et au programme Familles SOS se fait après des enquêtes sociales menées aussi bien par le Ministère des Affaires Sociales   que par les services sociaux de SOS Villages d’Enfants. Après ces enquêtes, un comité d’admission composé des représentants des délégations des affaires sociales, des services sociaux, des partenaires et des parties prenantes SOS se réunit pour statuer sur les cas enquêtés et oriente les cas vers le programme approprié sur la base de l’intérêt supérieur de l’enfant.

AUTRES FORMES D’ACCUEIL FAMILIAL (FAMILLE D’ACCUEIL)

Lorsque l’enfant qui a perdu la prise en charge parentale peut grandir dans un environnement familial aimant autre que celui d’une famille SOS, cette forme de prise en charge peut être organisée par SOS Villages d‘Enfants ou d’autres parties prenantes. Un plaidoyer est en cours pour la légalisation des familles d’accueil au Cameroun.

Jardins d’Enfants SOS

Au Cameroun, chaque site du Programme Village d’Enfants SOS est doté d’un jardin d’enfants. Cette structure est l’une des composantes de l’intervention liée à l’éducation qui vient en appui aux deux principaux programmes que sont les Familles SOS et les Familles d’origine ainsi qu’à la communauté.

En effet, les Jardins d’Enfants SOS poursuivent les mêmes objectifs du préscolaire que les écoles maternelles publiques. L’accès est prioritairement accordé aux enfants du groupe cible de l’organisation..

De façon générale, les Jardins d’Enfants SOS Hermann Gmeiner accueillent ces enfants en vue d’assurer l’éveil et la stimulation de leurs sens et de leurs facultés mentales. Ils les préparent à accéder aisément aux études primaires à travers la mise en œuvre des activités psychomotrices et d’expression variées. Leurs espaces intérieur et extérieur sont bien aménagés et bien équipés. Dans les localités où ils sont implantés, ils sont les meilleures structures qui assurent l’éducation préscolaire de qualité. Il ne pouvait en être autrement dans la mesure où ces jardins d’enfants sont dotés de personnel très qualifié.

Les Jardins d’Enfants SOS Hermann Gmeiner entretiennent d’excellentes relations avec les familles des enfants qui les fréquentent. Aussi développent-ils de belles initiatives, dont l’initiation à l’informatique et à l’anglais, les sorties pédagogiques bien préparées et réalisées de façon professionnelle, etc.

Écoles Primaires SOS Hermann Gmeiner

Au Cameroun, chaque site de programme Village d’Enfants SOS est doté d’une école primaire Herman Gmeiner à cycle complet.

A l’Ecole Primaire SOS Hermann Gmeiner, les apprenants sont recrutés sans discrimination. Ils ont le droit de suivre les programmes d’études officiels jusqu’à la fin de l’année scolaire et de participer aux différentes évaluations prévues par les structures d’encadrement scolaire étatiques. Tous les enseignants sont qualifiés et fournissent des résultats satisfaisants.

Les avantages qu’offre L’école Primaire SOS Hermann Gmeiner à ses apprenants sont :

  • Respect strict des droits de l’enfant, notamment celui lié au principe de la Participation ;
  • Infrastructures de qualité;
  • Matériel didactique approprié;
  • Enseignement d’informatique et d’anglais;
  • Intégration effective des activités socioculturelles du milieu à l’éducation des inscrits;
  • Programme de bourse scolaire

Centre de Formation Professionnelle de Douala.

Le CFP forme les filles et jeunes femmes sous scolarisées du canton bakoko à Douala. Le projet vise l’amélioration des conditions de vie des femmes et des jeunes filles sous scolarisées par le développement des activités génératrices de revenus avec pour finalité la réussite de leur insertion socio professionnelle, leur autonomisation et une meilleure prise en charge de leurs enfants.

En effet, il s’agira de mettre sur le marché du travail après chaque session de formation un maximum de 50 jeunes Filles/Femmes sous scolarisées désormais, outillées et capables de créer leur propre activité commerciale.  Les formations offertes par le CFP: la couture, la cuisine, la décoration, le savoir-vivre et le savoir-être.

en_GB